Nos hennissements :

Vos marques au galop


Une marque pour valoriser son territoire


Posté le 26 janvier, par Frédéric Bernier dans Création de marques. Pas de commentaires

Bon nombre de villes, métropoles, communautés de communes, et autres régions se munissent de nouveaux outils de promotion pour valoriser leur territoire. Un fil conducteur : la marque territoriale.

Des objectifs variés

Les collectivités locales, les acteurs publics ont recours à des compétences en marketing pour répondre à des enjeux divers : développer leur attractivité touristique, séduire les PME pour une implantation locale, valoriser leur politique culturelle, accroître leur crédibilité à l’international…

Pourquoi une marque publique ?

Les citoyens sont de plus en plus critiques face aux actions ou au manque d’action de leurs élus. Concentrer des valeurs dans une marque donne du sens à l’action publique. La « promesse » de la marque rappelle également la promesse des discours politiques en période électorale.

Communiquer sur une marque revient à souligner une valeur ajoutée, une création de valeur. Le citoyen est client. Il faut bien avouer qu’en France notamment, on observe un comportement consumériste du citoyen à l’image d’un consommateur de produits. Enfin, créer une marque, c’estcréer du lien, de la proximité avec sa cible. Les instances publiques en ont grand besoin pour rassurer leurs concitoyens.

Les ingrédients d’une stratégie de marque

La définition des valeurs communes, la représentation visuelle de la marque, ainsi que les actions de sa valorisation constituent les piliers de la marque territoriale.

La règle des 5 pourquoi permet de se poser les questions basiques pour distiller la promesse de la marque. Quelle histoire l’institution veut-elle raconter ? Que veut-elle partager ? Avec qui ?

La question du comment revient à construire l’identité graphique, les codes, le langage de la marque territoriale.

Des exemples évocateurs

La Cité de la science et de l’Industrie et le Palais de la découverte ont fusionné leurs identités pour créer universscience.

L’office national des forêts, l’Assemblée Nationale, ou encore la Monnaie de Paris ont / sont des marques aujourd’hui de grande renommée.

La région Bretagne a créé sa marque en 2011 pour attirer les entreprises, les touristes, les étudiants… à grande échelle. Une occasion de rafraichir son image, montrer son dynamisme pour se démarquer d’autres régions, entrer dans une conversation « brandée » avec ses interlocuteurs

color changed took I appreciate.

individuels et ses partenaires publics et privés.

+ d’infos sur http://www.marque-bretagne.fr

Dans le

même registre, la région Auvergne a créé sa marque « Auvergne Nouveau Monde » pour briller à l’échelle européenne et devenir un modèle sur la qualité de vie.

+ d’infos sur http://www.auvergne-nouveau-monde.fr/info/

http://www.youtube.com/watch?v=hLkCvecUg1c&feature=youtu.be

On peut citer également :

Audacity

Nantes Just Imagine

Only Lyon

Un outil de cohésion sociale ?

Au-delà des enjeux économiques, le développement d’une marque territoriale à travers le partage de valeurs permet de conforter les liens tant en interne qu’en externe. En effet, le lancement d’une nouvelle marque est l’occasion de créer des synergies entre des équipes publiques qui n’ont pas forcément l’habitude de collaborer. La quête de sens étant plus que jamais présente dans le public comme dans le privé, la construction d’un territoire de marque peut être vécu comme une bouffée d’oxygène au sein d’organismes publics. C’est l’occasion de fédérer et d’organiser des forces vives parfois sous-estimées.

Qu’en pensez-vous ?

Quelle est votre avis sur ce sujet ?

Un témoignage ? A vous la parole !





Laisser un commentaire